suppléant


suppléant

suppléant, ante [ sypleɑ̃, ɑ̃t ] adj. et n.
• 1789, 1684 au féminin; de suppléer
1Qui supplée qqn ou est chargé de le suppléer dans ses fonctions. adjoint.
N. remplaçant. Le juge ou ses suppléants. assesseur. « s'il parvient à obtenir un poste de suppléant, de lecteur » (Sarraute). Elle n'est pas titulaire, mais suppléante.
2Gramm. Se dit d'un terme qui en supplée, en remplace un autre. « Faire » est un verbe suppléant.

suppléant, suppléante adjectif et nom Qui supplée quelqu'un d'autre dans ses fonctions : Un professeur suppléant. Personne élue en même temps qu'un parlementaire, dans le cadre du scrutin majoritaire, et appelée à le remplacer dans certains cas. ● suppléant, suppléante (synonymes) adjectif et nom Qui supplée quelqu'un d'autre dans ses fonctions
Synonymes :
- remplaçant

suppléant, ante
n. et adj. Personne qui en remplace une autre dans ses fonctions.
|| adj. Juge suppléant.

⇒SUPPLÉANT, -ANTE, part. prés., adj. et subst.
I. — Part. prés. de suppléer.
II. — Adjectif
A. — Qui supplée, qui remplace occasionnellement ou provisoirement quelqu'un dans ses fonctions. Synon. remplaçant; anton. titulaire. Juge suppléant (synon. assesseur); prêtre suppléant (synon. vicaire); membres suppléants . J'aurai donc une classe, s'il y en a de disponible; sinon, je demanderai à rester dans la maison comme professeur suppléant, fonction de peu de poids, qui me vaudrait le vivre et le couvert (M. DE GUÉRIN, Corresp., 1834, p. 169). Il était courrier suppléant des malles-poste, et, le jour du délit, il arrivait à Strasbourg (DUMAS père, Monte-Cristo, t. 2, 1846, p. 789).
B. — Qui supplée, qui complète la composition, le fonctionnement de quelque chose; qui le remplace. Un des quatuors de l'œuvre 59 [de Beethoven], le no 2 en Mi mineur, offre un exemple très original de l'emploi du relatif suppléant (GEVAERT, Harm., 1885, p. 331). L'imagination, grâce à sa nature suppléante, contient l'esprit critique (BAUDEL., Curios. esthét., 1859, p. 229).
III. — Subst. Celui, celle qui supplée quelqu'un, qui prend la place, qui exerce les fonctions du titulaire. Synon. remplaçant. Les bourgeois, à leur exemple, cherchoient à s'acquitter par suppléans de cette offrande sacrée, seul et précieux reste des anciennes offrandes, et dont on ne faisoit plus ainsi qu'un office de mercenaires (BONALD, Législ. primit., t. 1, 1802, p. 200). Les juges, leurs suppléans, les commissaires du gouvernement, leurs substituts, (...) ne peuvent devenir cessionnaires des procès, droits et actions litigieux qui sont de la compétence du tribunal dans le ressort duquel ils exercent leurs fonctions (Code civil, 1804, art. 1597, p. 295).
En partic. Personne qui est élue/nommée en même temps que le titulaire dont elle exercera les fonctions dans les cas, prévus et définis par la loi, où celui-ci ne pourrait le faire lui-même. Délégués et suppléants; les suppléants des députés. Le suppléant ne peut se présenter contre l'élu aux élections législatives suivantes (DEBB.-DAUDET Pol. 1978).
En appos. On avait appelé le médecin, le citoyen Pelleport, qui, à la vérité, député suppléant à la Convention, ne faisait point payer ses visites (A. FRANCE, Dieux ont soif, 1912, p. 133).
Prononc. et Orth.:[], fém. [-]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1789 subst. « qui supplée un député, le remplace dans ses fonctions, en cas d'absence ou de décès » (Règlements concernant les suppléants aux États-Généraux, 3 mai ds Rec. gén. des anc. lois fr., éd. Isambert, t. 28, p. 667); 1789 adj. (Assembl. Nat., 23 septembre ds Arch. Parl., 1re Sér., t. IX, p. 130, col. 2 ds BRUNOT t. 9, 2, p. 733, note 11: Cette milice de la Nation sera composée d'une première partie existante et d'une seconde partie « suppléante »). Part. prés. de suppléer. Fréq. abs. littér.:86. Bbg. QUEM. DDL t. 11, 12.

suppléant, ante [sypleɑ̃, ɑ̃t] adj. et n.
ÉTYM. 1789; 1684 au fém.; de suppléer.
1 (Personnes). a Adj. Qui supplée qqn ou qui est chargé de le suppléer, le cas échéant, dans ses fonctions. Adjoint. || Prêtres adjoints ou suppléants (→ Curé, cit. 3). Vicaire; coadjuteur. || Des juges suppléants.
b N. Personne qui supplée, remplace qqn d'autre. Remplaçant. || Le juge ou ses suppléants (→ Absence, cit. 11.4; apposer, cit. 3). Assesseur. || Les adjoints du maire sont ses suppléants éventuels (→ Commune, cit. 2). || Les suppléants des députés (cit. 3), des membres d'une assemblée. || Elle n'est pas titulaire, mais suppléante.
0 Encore heureux s'il arrive à décrocher un poste quelconque, il n'est pas agrégé, sa thèse, je ne sais pas ce qu'elle vaudra… s'il parvient à obtenir un poste de suppléant, de lecteur, ce sera encore beau…
N. Sarraute, le Planétarium, p. 274.
2 (Choses). Gramm. Se dit d'un terme qui en supplée, en remplace un autre. || Faire (VII.), verbe suppléant.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • suppléant — suppléant, ante (su plé an, an t ) s. m. et f. Celui, celle qui remplace quelqu un, qui fait ses fonctions à son défaut. On lui a nommé un suppléant. Cette dame est suppléante au bureau de charité.    Adj. Juge suppléant. Professeur suppléant …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Suppleant — (fr., spr. Süppleang), 1) Ergänzer; 2) Stellvertreter eines Beamten während dessen Abwesenheit od. anderweitiger Beschäftigung …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Suppléant — (franz., spr. ßüppleáng), Aushelfer, stellvertretender Ersatzmann, Substitut; besonders im Schulwesen: Instituteur s., Hilfslehrer; Professeur s., außerordentlicher Professor …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Suppléant — (frz., spr. ßüppleáng), Stellvertreter …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Suppleant — Suppleant,der:⇨Ersatzmann …   Das Wörterbuch der Synonyme

  • suppleant — suppleant, supplear obs. ff. suppliant, supplier …   Useful english dictionary

  • SUPPLÉANT — s. m. Celui qui remplace quelqu un, qui le représente, qui fait ses fonctions à son défaut. Je serai votre suppléant. On lui a donné, on lui a nommé un suppléant. Il a un bon suppléant. On lui donne quelquefois un féminin, Suppléante. Cette dame… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Suppléant — Un suppléant est une personne désignée pour remplacer une autre dans le cas où cette dernière viendrait à ne plus pouvoir ou vouloir assurer des fonctions données, par exemple après sa démission. En France En France, la démission d un député n… …   Wikipédia en Français

  • Suppleant — Sup|ple|ạnt 〈m. 16; schweiz.〉 1. Stellvertreter 2. Ersatzmann (in Behörden) [<frz. suppléant; zu suppléer „ergänzen“] * * * Sup|ple|ạnt, der; en, en [frz. suppléant, zu: suppléer < lat. supplere = ergänzen] (schweiz.): Ersatzmann [in… …   Universal-Lexikon

  • Suppleant — Sup|ple|ạnt 〈m.; Gen.: en, Pl.: en; schweiz.〉 1. Stellvertreter 2. Ersatzmann (in Behörden) [Etym.: <frz. suppléant; zu suppléer »ergänzen«] …   Lexikalische Deutsches Wörterbuch


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.